Les Cawottes Explosives

Guilde du serveur Mylaise (Dofus)
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Amour retrouvé..Folie dissipée...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mulan-
Cawotte sautée
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 13/08/2009
Age : 25
Localisation : Brakmar

MessageSujet: Amour retrouvé..Folie dissipée...   Jeu 13 Aoû - 13:20

[HRP] Bonjour à tous, j'ai découvert votre joyeuse compagnie il y a sous peu de par des amis, étant avide de rp on m'a recommandé à vous,cependant je dois vous avouez que je suis très intimidée.. On peut dire que vous êtes franc dans vos critiques certains, ce qui est tout à fait honorable même si c'est parfois quelque peu déstabilisant ^^', sur ce je suis prête à vous écouter, j'espère que vous n'allez pas vous assoupir dès la deuxième ligne (si ce n'est la première) *prépare le réveil en cas de besoin*.. Bonne lecture à vous. [/HRP]





Chapitre 1: La trinité du mal..




En ce monde où chaque chose, chaque être et espace évolue, il n'y a rien qui échappe aux cruautés et à la corruption.. Les êtres changent mais restent tous avec cette part d'ombre qui envahit le coeur de chacun, c'est avec cela en tête que cette histoire est contée, le bien et le mal ne sont que fantasie, lumière et ombre ne sont qu'un.


C'est en cette terre d'Amakna que commence toutes ces histoires, celle ci n'échappera pas à la régle.. Dans la célébre campagne d'Amakna auprès de la vieille rivière Kawaii, était installé un petit hameau où ses habitants vivaient de l'élevage des bouftous,
et des arbres avoisinants. Dans une petite maison, vivait une vieille enutrofe et ses deux filles Mulan et Vitani.
Mulan suivait l'enseignement au temple du Dieu Feca et passait le plus clair de son temps, dans la bibliothéque qui était un peu plus loin, elle aimait ces aventures extraordinaires ou encore ces récits de bardes où l'on contait les batailles épiques entre Brakmar la cité rouge et Bonta la cité Blanche.
Malgré le conditionnement effectué dans chaque lieu publique, aussi bien dans les temples que dans les tavernes, où l'on prônait l'éternelle et immuable Bonta, Mulan aspirait plus à Brakmar qu'elle savait cruelle de par le régne tyranique des ailes blanches..
Néanmoins comme dans tout récit, on a toujours ce conflit qui nous revient aux oreilles mais ces deux cités sont les pôles de ce monde, et elles le régissent de par et d'autre.
On ne savait trop quoi en penser, mais les polémiques étaient bien fondées et divisées bien des coeurs,c'est ainsi, qu'en cette journée de Descendre de l'an 638, la guerre fut déclarée entre les deux antagonistes, cette fois-ci, une alliance était conclue entre la contrée, neutre, Amakna et Bonta, les ordres étaient formels,
toutes aide apportée à la cité rouge serait sanctionnée séverement..
Le soir tombant, Minnie, la bonne énutrofette annonça aux jeunes filles qu'elles devaient, par ordre du Roi Allister, servir de hôtes à trois miliciens durant cette périodes de litiges, elle avait le regard lourd, la main chancelante et une passiveté affligeante quand elle tena ces propos, c'est ainsi que Mulan demanda:
"- Mais, nous ne saurons jamais nourir trois bouches en plus..
-Je le sais, mais il le faudra pourtant.. Je vous ai toujours dit que j'étais contre ce conflit et que nous ne devions pas nous mêler à cela, mais aujourd'hui la guerre arrive même à notre porte,alors je vous en prie mes filles ne faites jamais rien que vous pourriez regretter
et restez toujours sur vos positions..
-Vous voulez dire que nous devons rester neutre face à tout cela ?
-Je n'ai rien dis de la sorte, et ne dirais rien de plus.. Mangez."

La nuit tombée, le ciel était lui étoilé, mais la nuit suivante il sera teinté du sang de ceux qui seront tombés tout le jour.. C'est dans cette réflexion macabre que Mulan s'endormi.. Un bruit, puis deux, comme des crissements contre du bois.. Elle ouvrit les yeux,cela venait de la porte.

La fecatte descendit, le baton à la main, tendit l'oreille et ouvrit la porte.. Elle en eu le souffle coupé, un eniripsa était allongé inerte sur le sol, le sang recouvrait toute odeur, et de sa couleur pourpre s'accordait royalement avec les ailes sombres qui reposaient sur les épaules de cet être...
Le souffle court, les mains tremblantes, elle avait vu les ailes, ceux que l'on affichait comme nos ennemis et qu'ils se devaient tous d'être iraadiquer pour le bien du monde des douze, la raison voulait qu'elle trouve la force d'emettre au moins un son pour alerter les gardes oisifs qui cuvaient leur vin affalaient dans la grange..
Mais le coeur l'emporta sur l'esprit.. Elle le hissa dans la mine, et lui apporta la nuit durant tous les soins necessaires.. A l'aube,elle se retira, essuyant le sol de toutes les traces de sang qui avait imbibé la terre, et monta s'installer dans son lit..
C'est ainsi que pendant plusieurs jours elle essaya de s'occuper de l'eniripsa qui avait on peut le dire un terrible caractère, il lui expliqua qu'il était en mission pour l'odre des démons, mais les anges se sont saisis de lui, le torturant, il avait tout de même réussit a s'échapper mais s'est retrouvé échoué lamentablement devant cette porte.
Le temps paisible, de ces rencontres quotidiennes ne dura pas, les gardes qui habitaient la maisonette, se rendirent compte du manége..
Un soir où elle rentrait de son temple, Mulan arriva à quelques métres de la maison.. Plus un bruit, aucun son ne venait interrompre ce funeste silence, la porte de la maison entrebaillée, claquée avec le vent.. Elle entra, le coeur battant, et tressaillit.. Son vieux père, un feca qui travaillait beaucoup le bois, était allongé baignant dans son sang,les familiers étaient tous égorgés, mais aucun signe de sa mère ni de sa soeur, elle se rua à la mine, on pouvait y voir qu'une bataille avait été menée.La terre battue par d'incessants mouvements rapides, des éclats de roches et la poussières encore stagnante au-dessus du sol.. Où était-il, cet eniripsa!?
C'est cette question qu'elle se posait avec rage, il était la cause, le fruit de tous ces maux! S'il n'était pas venu, il n'y aurait jamais eu ce carnage, et ces gardes, ces corrompus! Sa soeur, sa mère ,disparues et son père décédé, oh oui la haine bouillonait dans son regard dans son sang, c'est cette haine qui à partir de ce moment, va l'animer jusqu'a arriver à ce but..
Venger sa famille, retrouver sa mère et sa soeur, et tuer cet être.. Il était Brakmarien, elle commencerait par lui, la cité rouge était à des jours de marches, mais la vengeance aiguisée par l'attente n'en serait que plus cuisante..
Elle prit sa cape, son baton, et sa besace, le chemin de la torture ne faisait que commencer, et l'avenir plus qu'incertain de cette fecatte était sur le point de débuter..


Dernière édition par Mulan- le Jeu 13 Aoû - 18:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mulan-
Cawotte sautée
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 13/08/2009
Age : 25
Localisation : Brakmar

MessageSujet: Re: Amour retrouvé..Folie dissipée...   Jeu 13 Aoû - 13:25

Chapitre 2: L'enrolement du mal



Le ciel, dans un murmure qui se propage dans la continuité du temps,
reflète milles et un voeux de chaque personne aspirant à retrouver la quiètude,
il en est ainsi de chaque lumière qui illumine ce grand bleu à la nuit tombée,
chaque espoir se refléte dans cet âtre infini....




C'est sous l'immense arche nocturne que Mulan se réveilla, tremblante,l'astre au plus haut dans le ciel, illuminait les environs, elle regarda ces bois anéantis par l'exploitation et tentait d'écouter les bruits environnants pour se rassurer d'aucune autre présence.. Rien, le néant, le calme d'une inquiètude sans fin de cette nuit.. Le décompte des jours c'était perdu, depuis qu'elle avait traversé les plaines d'Amakna.. Combien d'heures, de jours ou même de semaines errait-elle ainsi..
L'inquiètude embrumait sa réflexion, elle ferma les yeux et revit ce visage sombre,
ces yeux mystérieux et ces cheveux d'un blanc platine telle la Lune...
Elle ne se souvenait que de vagues images, elle l'avait rencontré lors de sa descente vers le Sud,elle était passée par les cimetières sombres et marécageux d'Amakna.. Mais ces terres envahies par des Vampyres et autres créatures d'une ignominie sans précédent, s'étaient attaquées à la jeune voyageuse..
Ne prennant conscience du danger ,et heureuse de pouvoir assouvir un peu de cette haine qui bouillonait en elle, elle s'était déja mise en garde lorsqu'ils se jettèrent tous sur elle.. Une cape bruissa, une silhouette sombre apparut
allant se mouvoir avec autant d'agilité que l'eau virevoletante, et se débarassa des asaillants avec une énergie incomparable. Son corps était recouvert de stigmates d'anciens combats, Mulan s'avança prête à le remercier, il se retourna vivement, et dans son élan,fit ainsi voir les ailes pourpres de la cité Sud... Il put remarquer le regard intrigué de la jeune fille, dans un souffle il lui dit "A bientôt" et s'en
retourna dans les ténébres.. Il n'avait éveillé en elle aucune crainte que se soit, seulement de la curiosité, ni n'avait même aiguisé sa haine contre
tout aligné... Abasourdi, le regard perdu, elle reprit sa route, avec pour seule compagnie la mélace de ses sombres projets..
De la route qu'elle avait fait jusqu'à cette clairière froide et inanimée, c'est le seul moment de son chemin que son esprit avait su conserver à peu près en état.


Elle essaya de se rendormir, mais le voile qui se déposait devant ses yeux ne suffisait qu'à apposer les visages de ses proches, et les blessures se ravivaient plus cuisantes que jamais. Elle se leva d'un bond, pris ses affaire, endossa sa cape humide, et reprit sa marche effrenée à travers ces terres inhabitées et endormies.. Les jours passèrent, tout aussi maussades les uns que les autres, la réflexion n'avait plus de sens dans l'esprit de la fecatte qui devenait de plus en plus haineuse, seul la vengeance et la tuerie prennait une quelconque ampleur dans son but..
Ses pieds frollaient dorénavent une terre aride, où aucune végétation n'était apte à se developper, des ruines de ci de la, jonchaient le paysage..
Aucune terre exploitable, seulement des entrées de mines, et quelques arbres misérables pour égayer cette apogée de la misére. Elle avançait, décidée, elle était devant elle, la grande, et autrefois adorée Brakmar, tourbillonante dans les nuages qui la surplombaient, la lave coulait et l'encerclait faisant passer l'envie aux visiteurs de s'y aventurer. Elle serra les poings, empoignant avec une rage décidée son baton,elle franchit les pont,la milice était de garde, mais n'avait apparemment pas finit de cuver l'apéritif du diner.. Elle mit sa capuche sur sa tête et avança dans les rues silencieuses de la ville, toutes les tavernes étaient animées d'un capharnaum qui s'étendait dans un bouhaha lorsque l'on passait devant, mais les rues étaient pratiquement désertes..
Un murmure derrière elle la fit se retourner, elle se retrouva volte face, avec un groupe de milicien armés jusqu'aux dents, qui la saisirent brutalement, elle hurla,et fut conduite jusqu'a la célébre et imposante tour de Brakmar. Ils la mirent à genoux sur le carrelage livides de la pièce, et la tenaient fermement.
Une silhouette se dessina dans l'entre baillement de la porte, des ailes d'un bleu turquoise apparurent, un regard moqueur et l'eniripsa d'un noir ténébreux s'avança..
"- Laissez-nous".
Mulan le regarda, la haine laissait sa vue brouillée, elle chercha à se défaire de ses liens mais en vain.
-Hum je savais que tu viendrais, mais je pensais pas que se serait si tôt à vrai dire. La guerre, la haine ne sont que l'éternel cercle qui anime la vie, notre vie.Cette rage se nourrit de nos envies les plus sombres, on détient ou pas la capacité à y faire face à la controler, pour ne laisser au monde, la seule possibilité de voir le bien qui est en nous ou le mal qui nous ronge. Les hommes dans chacunes de leurs actions décident de montrer l'une ou l'autre partie de leur personne,mais quand tu deviens inapte à te contrôler la folie te gagne, et les regrets seront les seuls compagnons qui accepteront de t'accompagner jusqu'à ton trépas!"
Sur ces mots il lui retira le foulard, qui l'a baillonait depuis déja le début de leur entretient, et lui retira ses liens. Il lui tendit une dague, qu'elle saisit.
- Va Mulan, saisit toi de cette arme et ôte cette vie qui te répugne tant, je ne me défendrais pas! Mais n'oubli jamais, restes toujours sur tes positions,
on a tous une part de mal et de bien. Allez!"
Elle hurla, se rua sur l'eniripsa, et tomba à genoux les larmes perlant sur son visage....
"-Les pleurs ne sont la que pour laver nos regrets, ne te repproches rien, et ranime toi de cette envie de vivre, lever la tête et de revoir la lumière..Accompagnes moi et je saurais t'apprendre à rengainer ta haine et t'inssufler altruisme et amour d'autrui, je vais te faire renaitre Mulan, léves toi!
Elle le regarda, perdue, ne comprenant plus qui il était, quels étaient ces mots, ces discours qui étaient désargentés de tous ces ténébres qu'elle nourrissait depuis cet évenement funeste...
Le doute la mettait sur ces gardes, aucune bataille n'était encore gagnée..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozilla
Cawotte sautée
avatar

Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: Amour retrouvé..Folie dissipée...   Ven 14 Aoû - 3:10

Tout d'abord, bienvenue à toi sur notre forum.
Je te laisse un petit message pour te remercier de m'avoir occupée quelques minutes en cette nuit d'insomniaque.

Puis, vais quand même dire ce que j'en pense de ce début (c'est le début hein? Moi je veux encore des suites >< *n'en a jamais assez*)
J'ai trouvé ton texte très bien écrit, et la lecture va toute seule, car a chaque ligne lue, l'envie de connaître la suite est présente. La petite introduction philosophique en début de chapitre, c'est chouette aussi. Je ne peux donc que t'encourager à continuer... et il ne me reste plus qu'a enfiler ma panoplie de groupie en scandant : La suite, la suite, la suite !

Ozi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mulan-
Cawotte sautée
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 13/08/2009
Age : 25
Localisation : Brakmar

MessageSujet: Re: Amour retrouvé..Folie dissipée...   Ven 14 Aoû - 19:37

Bonjour =)

Je te remercie beaucoup pour tes encouragements cela me réconforte un peu !
Pour la suite il y a déjà un chapitre 3 qui est prêt à être posté (manque plus que le timbre tongue ) et pour le chapitre quatre j'attend que ma muse revienne de vacances !
Bisous à vous tous,

Bien à vous, Mulan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mulan-
Cawotte sautée
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 13/08/2009
Age : 25
Localisation : Brakmar

MessageSujet: Re: Amour retrouvé..Folie dissipée...   Sam 22 Aoû - 0:48

Chapitre 3: Le Pacte


Les mots atteignent l'être seulement lorqu'ils sont inssuflés avec sentiment
et plénitude.. Quand l'âme est en peine, ils traversent milles espaces pour tendre
à percevoir les maux infligés par cette vie sans justice ni équilibre..Lorsque la descente est inévitable, ils protégent et appellent l'être tant désiré..Il en est ainsi, pour toute personne, la lumière n'est perçu seulement quand l'interessé est guidé vers elle pour se découvrir de ce vide sans faille..



La voix de l'eniripsa raisonnait comme un continuel murmure, elle ricochait sur chacune des paroies avoisinantes accentuant le mustisme qui persistait en la jeune fille. Elle avait le regard posé sur lui, mais il était dénué de toute expression, comme perdu dans le vague et l'imcompréhension. Des pas vinrent troubler ce calme pesant, elle tourna la tête, et défaillit aux pieds de l'eniripsa. Un sourire vint se dessiner sur le visage de celui-ci, il déclara devant l'air interrogateur des gardes qui s'étaient figés à l'entrée,:
"- Bien, c'est le début du commencement mes amis.. Allez prévenir nos invités qu'elle est ici, faites quérir votre supérieur j'ai à lui parler, et installez cette jeune fille dans les sous terrains de notre milice, je pense que l'environnement ne sera pas pour lui déplaire.. Allez !"
Ils s'éxécutèrent rapidement sans toucher un mot, un milicien s'avança hissant Mulan sur son dos, et descendit la tour. L'air était suffocant de par les laves et leurs vapeurs,le pas était rapide, et non conciliant avec le paquet transporté, Mulan dans sa torpeur ne distinguait que très peu le contour lumineux et opaque des cierges qui longeaient l'allée principale de la cité.. Elle avait l'impression que leur avancée ne faisait que stagner, elle voulait que tout s'arrête, que cette immense farce d'où toute raison s'était échappée, prenne fin.Ses paupières se refermèrent et lui offrirent à nouveau ce visage sombre, cette peau tannée par le vent, le soleil et les ténébres, et ces cheveux d'un blanc immuable qui allait nuancer ce tableau sombre.
Le garde la posa brutalement à terre devant une paillase de fortune, elle ne protesta pas, n'aspirant qu'à pouvoir se plonger dans ce sommeil qui l'emmènerai loin de cette amplitude qui la détruisait.Elle se déplaça sur la couchette et s'y allongea avec quelque peine, le plafond était son seul ciel pour cette nuit, suintant et flasque par l'accumulation de poussières en tout genre, un bruit vint se mouvoir dans l'obscurité de la pièce, elle crut apercevoir cette silhouette rassurante qui hantait ses rêves et ses pensées depuis leur rencontre, mais le néant vint reprendre son droit emportant avec lui la conscience de l'isolée...


Les jours passèrent, laissant Mulan dans son inconscience, tandis que la guerre faisait rage dans les contrées voisines. L'armée de la ville se réorganisait,les troupes s'entrainaient, les rations étaient préparées et les bruits des métaux en fusion travaillés par le forgeron jour et nuit, retentissaient au travers de la triste étendue du Sud. Mulan se réveilla, ne sachant plus ce qui s'était passé ni même où elle était, le froid l'avait engourdie et la faim l'a tenaillée ardemment. Après un moment, elle recouvra ses esprits, elle pu constater que des vêtements propres étaient posés sur la paille fraichement installée ainsi qu'un récipient de métal non travaillé, qui contenait quelque légume et avec pour accompagnement une viande assez décrépie.. Elle grimaça, et repoussa ce qui devait lui faire guise de repas. Elle prit les vêtements apportés et attendit que l'on veuille bien remarquer qu'elle était éveillée.. Au bout d'un certains temps, un corps confus se dessina dans l'éclairage cramoisi du corridor. La silhouette allait se mouvoir parmi les ténébres des couloirs avec la flamme vacillante d'une bougie pour seule lumière. Elle fit un vague signe à la jeune fille pour qu'elle la suive. Leur procession avançait lentement, et avec prudence, de peur de heurter quelque obstacle qui surviendrait des ténébres. Les deux individus allaient ainsi, de par les souterrains qui colonisaient les sous-sols de Brakmar, son guide avançait d'un pas habitué et certain tandis qu'elle tribuchait sur chaque pierre se trouvant de ci de là.
Cette impression de ne pas avancer, de stagner revint à elle, et l'angoisse de ce qui l'attendait à l'arrivée venait lui asaillir l'esprit. C'était une croisière parmi un agencement et un enchainement de couloirs silencieux qui ne faisait qu'amplifier l'appréhension de la fecatte. Une embouchure apparue et laissa place à une pente qui s'acheminait jusqu'à une trappe de bois et de terre. L'inconnu déplaça la dalle, sorti du souterrain et attrappa Mulan pour l'en sortir à son tour. Elle leva la tête et resta bouche bée, leur traversé les avait conduit en les landes de Sidimotes identifiables de par la terre griseâtre et la végétation dénudée, une tour immense se dressait devant elle, menaçante avec ses sculptures pour gardiennes à l'air vindicatif. L'aura qui se dégageait du lieu ne présageait rien d'appréciable, son guide perdit patience et la bouscula vivement afin qu'elle entre non sans reticensse. L'intérieur était d'une froideur languissante, des traces rougeâtre dépeignaient les murs et les sols de pierre, le coeur battant, ils avancèrent et descendirent un escalier qui déboucha sur une pièce de lambris toute balafrée par d'anciennes batailles et par le sang qui maculait la moindre parcelle de ce monde hostile.
Elles s'arrêtèrent devant une immense porte de bois, on entendait des murmures provenant de l'autre côté, un coup fut frappé puis deux, et la porte s'ouvrit laissant un théâtre de stupéfaction et d'apogée de l'incompréhension, apparaitre... Deux miliciens cuirassés saisirent Mulan, et la firent de nouveau s'agenouiller au sol, la silhouette silencieuse alla s'installer au fond.. Le spectacle était indescriptible, une statue d'une taille immuable était installée au devant de la pièce, représentant le tristement célèbre démon et dieu Rushu qui abordé des mains recroquevillées dont un flot de sang s'en échappé, coulant dans un triste murmure pour s'échouer dans un receptacle apposé sur l'autel qui lui était destiné. Les yeux de cette oeuvre presque réelle, fixaient au plus profond chaque être et objets présents, cela était si oppressant, que Mulan en détourna le regard, qui vint se poser sur l'eniripsa ténébreux, installé fièrement devant l'icone de son idole, puis sur la personne qui était à ses côtés... Lui, celui qui hantait ses rêves et ses pensées, était là, debout, imperceptible et toujours aussi mystérieux, aux côtés de son pire ennemi. C'est ainsi que ce dernier prit la parole:
"- Je dois admettre que chacune de nos entrevues se passent dans des endroits assez insolites. Tu as l'air crispée, est-ce l'oeil aguerri de notre Seigneur qui te mettrait mal à l'aise ?
- Aucunement! Maintenant vas-tu me dire ce que tu comptes faire ou souhaites tu t'éterniser en palabres ?!
- Tes quelques jours d'isolement t'auraient-ils aguerri le coeur ? Ironisa-t-il avec son sourire en coin.
Elle allait se hâter de répliquer, quand le garde lui fit comprendre d'un coup de coude qu'elle se devait de faire silence.
- Te voici en la solenelle tour des Landes, vouée au culte de Brakmar la sombre et de son indéniable dirigeant et maitre Rushu. Que de vils et cruels propos as-tu pu entendre à notre sujet, ces mêmes dires qui ont fondés la réputation démoniaque du clan du Sud. Bien, tu n'as d'autre choix que de te plier aux ordres qui vont être suggérés. En ce jour, tu devras d'effectuer toute tâche envers la cité, je ne t'officialise pas en tant que démon, car ton rôle ne sera pas de prendre parti dans la polémique actuelle mais de forger ta propre voie. Tu accompagneras l'homme qu est à côté de moi dans certaines de ses missions, et tu suivras mon enseignement à mon gré..
-Si je refuses ?
- Dans ce cas, je préciserai seulement, que tu as entre tes mains ton avenir et celui de ta famille. Si tu tiens à l'anéantir directement, autant que je te fasse tuer au lieu d'inhiber tes chances."
Elle tenta de raisonner calmement, elle ne voulait pas faire preuve de lâcheté, et accepter cette proposition s'exposait à elle comme une forme de soumission, par ailleurs, son refus emporterait avec lui les quelques débris d'espoir qui pouvaient la conduire à les retrouver..
"- J'accepte.
- Tu vas souffrir, nous ne sommes pas prompt aux bonnes manières et aux bonnes grâces de chacun, mais toi tu t'y plieras!"
Sur ces mots, il formula quelque parole inaudible, et un étrange animal vint se poser à ses pieds. Une bête, que l'on pourrait assimiler aux créatures contées dans les livres, un Leopardo de Pandala.
-Son nom est Ilennel, l'être de lumière, il sera maintenant ton compagnon, il ne te quiterra jamais, vous veillerez mutuellement l'un sur l'autre, il te surveillera, donc garde à toi."
Le guerrier resta muré dans son silence, il se retourna,fit la révérence devant la représentation du Dieu, plongea son regard dans celui de la fecatte et s'en alla sans bruit, laissant son coeur battant.. L'apprentissage allait commencer, dans une inconnue plus hostile que jamais, qui étaient donc ces personnes, à quoi allait conduire toutes ces manifestations, et qu'en est était-il de ses proches... Mulan se releva, regarda le Leopardo, leva la tête, le regard vif et sur, la peur l'avait quittée, la détermination s'y était installée, le destin allait être abordé avec prévenance et impatience !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milstone
Boulet officiel
Boulet officiel
avatar

Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 17/03/2009
Age : 25
Localisation : Ile de la Reunion

MessageSujet: Re: Amour retrouvé..Folie dissipée...   Sam 22 Aoû - 13:18

J'aime *_*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxi
Dieu Cawotte
avatar

Nombre de messages : 1618
Date d'inscription : 06/03/2009
Age : 27
Localisation : [-1/33]

MessageSujet: Re: Amour retrouvé..Folie dissipée...   Mer 26 Aoû - 12:58

Quelques fautes de styles, tournures de phrases trop chargées et redondances, mais dans l'ensemble c'est très plaisant à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mulan-
Cawotte sautée
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 13/08/2009
Age : 25
Localisation : Brakmar

MessageSujet: Re: Amour retrouvé..Folie dissipée...   Mer 26 Aoû - 19:36

Merci Maxi, j'apprécie le commentaire I love you
J'admet que le style est lourd mais j'aime bien les phrases supers longues et barbantes, je trouve que ça donne un p'tit air de Victor Hugo, Benzoni, 'fin on a le droit de rêver quoi .. (ou pas) Suspect


Ps: Maxi, tu ne nous dévoilera aucun écrit de ta composition? =p




Bien à vous,Mulan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxi
Dieu Cawotte
avatar

Nombre de messages : 1618
Date d'inscription : 06/03/2009
Age : 27
Localisation : [-1/33]

MessageSujet: Re: Amour retrouvé..Folie dissipée...   Mer 26 Aoû - 19:38

j'ai fais quelques lignes qui sont au fin fond de cette rubrique, madame hugo Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeko
Recwuteur AOC
avatar

Nombre de messages : 919
Date d'inscription : 09/03/2009
Age : 26
Localisation : Lyon.

MessageSujet: Re: Amour retrouvé..Folie dissipée...   Jeu 27 Aoû - 0:25

Tiens, tu les trouveras en cliquant Ici. (même si tu as du déjà trouver le topic)

Vilain petit Maxou, ne joue pas les modestes cachés derrière ton «Boarf cherche un peu… Mais pas trop hein ! Enfin regarde vite fait… Juste quelques lignes d'écrites, pas grand chose… n_n'» rabbit
(patapay /o\)


Dernière édition par Aeko le Jeu 27 Aoû - 0:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeko
Recwuteur AOC
avatar

Nombre de messages : 919
Date d'inscription : 09/03/2009
Age : 26
Localisation : Lyon.

MessageSujet: Re: Amour retrouvé..Folie dissipée...   Jeu 27 Aoû - 0:26

/oh zut un message râté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxi
Dieu Cawotte
avatar

Nombre de messages : 1618
Date d'inscription : 06/03/2009
Age : 27
Localisation : [-1/33]

MessageSujet: Re: Amour retrouvé..Folie dissipée...   Jeu 27 Aoû - 0:27

olol ti flood pidi !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amour retrouvé..Folie dissipée...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amour retrouvé..Folie dissipée...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Apocalypse mon amour...
» 4e session : Pack Amour
» Exposez vos plus belles photos d'amour lbp ici
» [Blog] Une petite graine de folie (enfin, un arbuste)
» Salle de déclarations... d''amour, d''amitié ou autres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cawottes Explosives :: Le zoo :: Le coin RP de Charles-
Sauter vers: