Les Cawottes Explosives

Guilde du serveur Mylaise (Dofus)
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La petite histoire de Digitaline et d'Osmoflammz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Osmo
Dieu Cawotte


Nombre de messages : 1981
Date d'inscription : 18/05/2009
Age : 38
Localisation : En retour IRL

MessageSujet: La petite histoire de Digitaline et d'Osmoflammz   Mar 2 Juin - 10:52

Foret d'amakna, une jeune sadida aux cheveux verts flanne tranquillement au milieu des arbres. Le geste sûr, celle-ci taille harmonieusement les frênes et les chataigners qu'elle rencontre. De toutes évidences elle est plus habile avec un sécateur qu'avec une arme.

Sortant d'un fourré, un sanglier bien plus gros que celle-ci tente de l'embrocher. Quasi instantanément une douce odeur de fleur particulièrement ennivrante se fait sentir et un nouvel arbre apparait. Le sanglier perturbé, stoppe alors sa charge à quelques centimètres de ce nouvel arbuste. Etrangement, le sanglier commence à tituber, sa vue se trouble et son coeur faiblit. A peine quelques secondes plus tard celui-ci s'écroule au pied de la jeune sadida qui vient de reprendre sa forme.


Et bien alors mon gros qu'est ce qu'il t'a pris de vouloir m'embrocher ? Tu ne me remets pas ? Digitaline apprentie protectrice des forets.

Tout en murmurant ces quelques paroles, la jeune sadida ouvre son sac et en sort une fiole. Elle se baisse et verse quelques gouttes d'un liquide légèrement trouble dans la gueule du pauvre sanglier.

Tiens avale un peu de stricnine, cela te permettra de combattre les effets de la digitaline que tu viens d'ingérer.

Avant que le sanglier ne se remette tout à fait, Digitaline saute dans un vieux chêne tout proche et laisse ce brave bétat reprendre ses esprits. Elle esquisse un sourire. Cela l'amuse toujours autant de voir que sa chère mère l'a nommée de la même manière que sa principale défense. En effet, dès qu'elle est en situation de stresse ou d'agression Digitaline se transforme en arbre et émet un puissant nuage empli de digitaline, cette substance qui ralenti les battements du coeur jusqu'à son arrêt si on y remédie pas.

Digitaline étant particulièrement proche de la nature, elle prends toujours soin de posséder dans sa besace une petite fiole d'un liquide composé de stricnine; ce poison minéral qui au contraire de la digitaline peut accélèrer la pression artériel jusqu'à épuisement du coeur si on en prends de trop. Remarquant que sa fiole est vide, elle se dirige à grands pas vers une des mines d'amakna où elle sait qu'elle trouvera très certainement ce bouftou d'Osmoflammz

Et comme elle l'imaginait un bouftou un peu plus gros que la moyenne armé d'une pioche est en train d'extraire des minerais de la parois.


Plop mon ti' bouftou préféré. Ma fiole est encore vide. Tu n'aurais pas trouvé un peu de stricnine par hasard.

Osmo un peu bouguon relève la tête. En fait il s'agit d'un éni encore plus jeune que Digitaline qui ne cesse de casser que de simples cailloux aux yeux de celle-ci. Il est vrai que de loin la ressemblance avec un bouftou est assez flagrante. En effet vétu de la sorte il pourrait se fondre assez facilement dans une horde, même l'odeur y est.

Mais dis moi c'est nouveau ces cailloux ? Digitaline montre alors des morceaux de roches brunes

Oui, j'ai enfin découvert le moyen de miner du bronze. Et toi as tu avancé sur la connaissance des arbres ?

Non je dois reconnaitre que pour le moment je n'ai vraiment pas compris les noyers. Tous les noeuds de leurs troncs restent imperméables à mes soins. Je retournerais voir mère pour des conseils. En attendant une petite bière à la taverne te tenterait elle ?

Les deux jeunes compères se mettent alors en chemin. Arriver à la taverne, Digitaline jette un oeil aux propositions de recrutement des guildes quand son regard tombe sur l'une d'elles. Celle-ci ne recherche pour une fois pas de puissants guerriers mais des déconneurs. Une troupe qui pourrait bien correspondre à ces deux petits en mal de conversation

Osmo vient voir, un sacrieur semble nous proposer une vie sociale. Ca mérite au moins de lui offrir un verre et voir s'il ne nous dédaignera pas.

Osmo le nez dans sa bière, se remémore alors les nombreuses histoires que ses aïeux lui ont raconté à propos de ces puissants rassemblements de guerriers. Devenant légèrement mélancolique, il ne sait que dire, lui en bouftou et Digitaline toute habillée à la façon d'une jeune aventurière, il ne croit pas trop faire l'affaire.

Honnètement Digitaline, ce sacrieur n'a pas vraiment besoin de nous. Regarde il est déjà entouré de puissants guerriers, de maitres artisans. Qu'avons nous à offrir ?

Moi, quelques soins et encore j'ai du mal à juste me tenir en vie durant les combats contre de simples sangliers. Toi, tu arrives tout juste à maitriser les ronces multiples.

Digitaline légèrement vexée, se rebiffe

Tu oublies que j'apprends l'art de soigner les arbres et que tu progresses chaque jour dans l'extraction des minerais. Nous sommes jeunes, soit, mais nous sommes motivés et puis regarde la photo de groupe. Franchement ils n'ont pas tous une bonne tête ? Si tu ne veux pas le faire, moi je vais contacter ce Sacrimax. Qui ne tente rien n'a rien.

Fermement décidée à débuter une vie sociale, Digitaline se lève de son siège. Fais 3 pas en direction de la sortie, arrive à la porte et s'arrête. Osmo tient toujours le prospectus dans la main.

Au fait Digitaline, tu sais au moins où tu vas ?

Penaude, Digitaline revient vers l'éni, la tête baissée. Celle-ci n'a pas pris l'adresse de la maison de guilde et de toutes façon avec son sens de l'orientation elle sait que sans Osmo jamais elle n'arrivera à bon port. Sautant alors à son tour de son tabouret (c'est que c'est haut pour un si petit éni ^^)

Allez viens je vais t'y conduire. Si ça marche ce sera une belle aventure. Sinon ben tous les 2 on est pas mal même si tu manques de me tuer à chaque combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osmo
Dieu Cawotte


Nombre de messages : 1981
Date d'inscription : 18/05/2009
Age : 38
Localisation : En retour IRL

MessageSujet: Re: La petite histoire de Digitaline et d'Osmoflammz   Mar 2 Juin - 10:55

Osmo encore et toujours armé de sa pioche, commence à être en sueur. Les mines d'amakna sont tout simplement surpeuplées. Courant dans tous les sens il arrache quasiement en courant quelques roches deçi dela avant que des maitres mineurs ne le fasse. Regardant ses mains ensanglantés, il se dit qu'il a bien mérité une bière.

La pioche rangée, il se met en route. Après un passage rapide à la banque pour entreposer le fruit de son dur labeur le voici escaladant ce monstrueux tabouret. Une fois en haut il commande enfin sa bière et commence à s'endormir


OOOOOssssmo La voie aigue de Digitaline lui transperce les tympans. J'ai réussi. Regarde.

Digitaline exhibe fièrement un rameau. Osmo incrédule, ne comprenant pas pourquoi Digitaline est si enjouée par un simple morceau de bois, reste dubitatif

Digitaline : Oula toi tu n'es vraiment bon qu'à casser des cailloux mon pauvre. C'est pas un morceau de chataigner ou de frêne, gros nigeaud. C'est un rameau de noyer que j'ai réussi proprement à dégager. Comprends tu ?
Osmo : émergeant enfin Ce que je comprends surtout c'est qu'on était d'accord pour s'aguerrir au maximum afin de ne pas passer pour des minables aux yeux des cawottes. Tu ne devais pas ressortir des calanques avant de maitriser le vent empoisonné.

Digitaline : Euh oui je sais, mais ..... Confuse de s'être faite prendre en flagrant délit de préférence métier, elle remarque toute la poussière accumulée sur ce gros bouftou Mais dis donc, tu m'as l'air encore plus crasseux qu'à l'habitude toi. Tu t'es entrainé à donner des soins sur un tas de poussière ou .... Digitaline fait les gros yeux .... ou tu es encore aller casser des cailloux ?

Les 2 compères éclatent de rire, de toutes évidences ils aiment pratiquer leur métier respectif plus que le combat

Osmo : Bon franchement faut qu'on s'y mette sinon on va vraiment passer pour des boulets.

Digitaline : Tiens. regarde ce que j'ai trouvé par terre. Digitaline montre fièrement 2 clés
Osmo : Ouah tu nous as acheté une maison ?
Digitaline : mais non gros bêta, c'est le moyen de prouver notre valeur. Avec cet énorme fait d'arme nous leur en mettrons plein la vue. Il parait que cette clé est le sésame pour aller affronter un monstre terrifiant qui mange les aventuriers.

Peu rassuré par un tel challenge, osmo blémit

Osmo : Mange les aventuriers.
Digitaline : Ba oui, il parait qu'il est toujours affamé. Un énorme tournesol je crois. Avec ça, c'est sûr nous pourrons prétendre devenir de bonnes petites cawottes

Et voila nos petits amis remontés comme des pendules marchant vers leur premier donjon : le redoutable donjon des champs.

Résumé succint des combats :
- Bing, paf ouille,
- "arg mais tu pues Digitaline. "
- "Désolée mais en cas de stresse ça part tout seul."

Deux heures plus tard, Osmo abbat enfin son marteau sur le dernier pétal encore vibrant du pauvre tournesol qui cherche à se faire la malle. Faut dire la petite Digitaline est particulèrement indigeste et il vaut mieux ne pas avoir d'odorat lorsqu'on l'agresse.

Digitaline et Osmo n'en sont pas moins fiers pour autant. Ils partent donc la tête haute à la rencontre des cawottes pour se vanter de leur exploit.
En chemin, Digitaline donne un petit morceau de viande à ce mignon petit atouin qui lui a été confié. La carapace de ce dernier s'illumine de plaisir, et on entends un magnifique ...... petit prout.


Osmo : A non il va pas s'y mettre lui aussi. A vous deux ça va devenir l'enfer dans les combats.
Digitaline en revanche est au ange. Enfin quelqu'un comme elle.

Mais tu te rends compte que le vrai propriétaire risque d'avoir une attaque en voyant comment tu traites cette petite chose. Il ne t'a pas demandé de la transformer en boule puante mais juste de bien l'élever. Je doute que Sacrimax avait dans l'idée de récupérer un clone de toi même.
Pauvre meneur, il ne sait vraiment pas ce qui l'attend avec toi. La pour le coup il risque vraiment de nous avoir dans le nez. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osmo
Dieu Cawotte


Nombre de messages : 1981
Date d'inscription : 18/05/2009
Age : 38
Localisation : En retour IRL

MessageSujet: Re: La petite histoire de Digitaline et d'Osmoflammz   Mar 2 Juin - 11:35

Digitaline en train de manier le sécateur, ressent un petit pincement au coeur. En effet elle avait promis à Osmo de s'entrainer durement afin de maitriser le fameux vent empoisonné.

Commençant à regarder le ciel et ce beau soleil, un gros écureuil vint à elle, un message attaché au flanc semblait lui être destiné. Le meneur des cawotte l'informait par la présente qu'elle était retenu pour passer un entretien en vue d'intégrer les cawottes. A la lecture de cette missive, Digitaline blémit. Elle n'était pas du tout prête. Rangeant immédiatement son sécateur dans sa besace, elle se rendit à la taverne pour glaner des informations sur les meilleurs moyens de progresser rapidement.

Alors que Digitaline faisait le tour des tables à la recherche d'un puissant sadida capable de lui enseigner au plus vite les trucs et astuces, celle-ci remarqua dans l'air une forte odeur de crasse mélangée à une odeur minérale. Ca c'était surement Osmo. Et effectivement attablé devant une grosse pinte de bière, Osmo harassé semblait prendre du repos. Il avait l'air détendu et voyant Digitaline déboullée telle une furie sorti de son sac des petites fioles roses.

Intriguée, Digitaline décolléra rapidement[/i]

Que tiens tu dans ta main ?

Osmo visiblement satisfait de son petit effet, déboucha l'une d'elle et la tendit à la sadida. Tiens bois. Digitaline dubitative, n'avait pas confiance. Faut dire qu'Osmo lui préparait exclusivement des petites fioles de stricnine. Agacé par les soupçons de Digitaline, Osmo débouche alors une seconde fiole et l'avale d'un trait.

Tu vois, ce n'est pas toxique. Alors bois la s'il te plait.

Digitaline s'exauce. Ce faisant une sorte de petit bouillonement envahit peu à peu son corps et lui redonne un petit peu de peps.

Digitaline : Sympa l'effet qu'est ce que c'est ?
Osmo : Des potions de ma fabrication. Elles servent à soigner les petites commotions.
Digitaline : Mais depuis quand sais tu préparer ces potions.
Osmo : Pendant que tu traines dans tes arbres, au cours de mes nombreux voyages pour développer mon métier de mineur, j'ai fait la connaissance d'un alchimiste. Après un combat contre des mineurs sombres celui-ci m'a fait avaler une de ces fioles. Je me suis dit que cela pourrait nous servir entre nos combats.

Sortant de son sac, un morceau de roche bleuté et aux arrêtes abruptes Regarde, j'ai encore une autre surprise. C'est du kobalt.
Bon sinon toi ? Tu en es où avec tes connaissances arboricoles ? .... Et le vent empoisonné ?

Digitaline se rembrunit J'avoues que je n'ai pas autant progressée que toi mais je maitrise dorénavant les ronces multiples. Et c'est bien mon problème. Sacrimax m'a fait parvenir un courier par écueuil voyageur pour me fixer un entretien en vue de la semaine d'essai.

Osmo est fier, pour sa jeune amie. Prenant sa besace, il la tend à Digitaline Prends toutes les fioles et va à la rencontre des cochons de lait. J'ai entendu dire que c'était des adversaires à ta taille qui te permettront de développer tes connaissances martiales. Avec ces fioles tu ne devrais plus avoir de problème pour enchainer les combats rapidement. Aller file, il faut absolument que tu leur en mette plein la vue.

Ragaillardie par ces paroles, Digitaline le sac plein de potion de soins parti telle une furie vers ces fameux cochons de lait avec la ferme intention de maitriser le vent empoisonné avant de se présenté devant Sacrimax. Elle y passerait la nuit s'il le fallait mais elle serait prête. Et en effet, sa détermination soutenue par les potions eu raison d'une bonne centaine de ceux-ci. Au petit matin exténué mais fière d'elle, les environs empestait le poison.

Pressant le pas, elle atteignit la maison de guilde peu après les premières lueurs du jour. Elle allait pouvoir s'entretenir avec les membres et enfin connaitre leurs réactions devant sa demande de candidature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osmo
Dieu Cawotte


Nombre de messages : 1981
Date d'inscription : 18/05/2009
Age : 38
Localisation : En retour IRL

MessageSujet: Re: La petite histoire de Digitaline et d'Osmoflammz   Mar 2 Juin - 11:46

[hrp]Mon post de candidature ne m'étant plus accessible, je me permet de faire vivre mon petit RP au travers de ce thread. J'ai donc recopié les passages narratifs de ma candidature. Si certains veulent rebondir dessus, qu'ils ne s'en prive pas.

Au fur et à mesure que je connaitrais des membres IG, après accord de ceux-ci je les incluerais dans les nouvelles péripéties de mes 2 petits personnages.
[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La petite histoire de Digitaline et d'Osmoflammz   

Revenir en haut Aller en bas
 
La petite histoire de Digitaline et d'Osmoflammz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite Histoire du dauphiné tome 1-Recherche
» Petite histoire d"angoisse et de masques
» [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.
» Une petite histoire
» Petite histoire intitulé; "Une petite leçon à soi-même"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cawottes Explosives :: Le zoo :: Le coin RP de Charles-
Sauter vers: